RENDS-MOI MON DIEU !

 

 

Il aura fallu attendre ce minuscule microbe venu de Chine au mois de janvier dernier pour paralyser le monde entier. Ce que n’ont réussi à faire les ‘gilets jaunes’ avec leurs manifestations hebdomadaires des mois durant, le gouvernement français (pour ne parler que de lui) l’a fait : bloquer tout le monde en un clin d’œil. Très fort !

 

Villes et villages sont déserts, on n’entend plus rien lorsqu’on se risque à marcher ou à prendre sa voiture pour les premières nécessités (courses, médecin et très peu d’autres choses encore permises). Un pays mort.

 

Mais, ce qui est pire, c’est l’arrivée des Jours saints.

 

Les catholiques ne pourront se confesser, les catholiques ne pourront faire leurs Pâques, recevoir Notre-Seigneur Hostie. Sans doute sera-ce la première fois dans notre Histoire depuis la Révolution de 1789 que les catholiques, sous la raison (le prétexte ?) de l’épidémie du coronavirus, ne recevront pas leur Dieu fait Chair. Quelle épreuve… « Si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et ne buvez son sang, vous n’aurez pas la Vie en vous. » (Jn 6, 54)

 

« Les bleus sont là, le canon gronde…

(…) Nous n’avons qu’une peur au monde, c’est d’offenser Notre-Seigneur ! »

 

 

 

Martin Dalbanne

28 mars 2020, veille du dimanche de la Passion