La plume et l’épée

 

 

L’héroïne d’Orléans, Jeanne la Pucelle décernait à son épée un beau compliment : « bonne à donner de bonnes buffes et de bons torchons ».

 

A défaut d’épée nous avons une plume et nous voulons, dans ces billets d’humeur, bousculer avec humour parfois la léthargie ambiante d'un monde atteint de nombreux virus et les chiens muets de toute espèce pareillement.

 

Durant cette période de Covid-19, les mensonges ont été abondants à l’Élysée, Matignon et Beauvau. Le Président a semé le vent, il récolte la tempête et la peur.

 

Le Ministre des Cultes, grand théologien s'il en est, ayant prétendu qu’on pouvait prier à la maison et que c’était bien suffisant, vient d’accepter la réouverture des édifices (masques, gel et distanciation obligatoires).

  • Est-ce de sa part un geste de miséricorde à l’égard des catholiques ? Bien naïf qui le croirait !

  • Cette décision fait-elle suite à la demande nette, forte et appuyée des évêques de France ? Ils ont été muets durant toute cette période, bien contents parfois des moyens modernes de messe télévisée sur Youtube, tel l’évêque de Reims, Mgr de Moulins-Beaufort. « L’Église doit être exemplaire » a-t-il dit durant la Semaine Sainte dernière. Et pour ce faire, il a refusé de faire quoi que ce soit pour que Pâques soit célébré dans les églises. Cet évêque est le Président de la Conférence épiscopale de France. Honte à lui.

 

Pour quel motif Monsieur Castaner vient-il donc d’autoriser l’ouverture aux cultes ? Par complaisance envers les musulmans pour qui le ramadan prend fin ce 23 mai. Il craint trop les émeutes de quartier et les procès contre l’État ! L’Aïd el-Fitr, fête de la rupture du jeûne, marquant la fin du mois sacré de ramadan, aura lieu dimanche 24. Place à la fête !

 

Les évêques de France ont été piteux et lâches dans leur ensemble durant ces deux mois et demi, depuis le 15 mars. Ils auraient pu consacrer communément, collégialement, notre patrie au Cœur Immaculé de Marie. Seuls quelques évêques l’ont fait, dont ceux de Luçon, Toulon.

 

Les évêques de la FSSPX se sont tus également durant cette période.

 

Nous avons eu des chiens-évêques, muets.

 

Dieu aidant, nous continuerons à les démasquer en les dénonçant, à la pointe de la plume !

 

 

Martin Dalbanne

24 mai 2020